Recyclage des métaux

recyclage métaux

Comme c’est le cas pour les papiers et cartons, le verre et les plastiques, de même que les piles, le recyclage des métaux (acier, inox, aluminium, etc ..) est devenu une nécessité cruciale pour l’environnement et notre santé. Voici un tour d’horizon des raisons pour lesquelles ce recyclage s’avère primordial, et de quelles façons procéder au recyclage.

En cela consiste-t-il ?

Il s’agit principalement de recyclage de l’acier inox ou aluminium. Ces types de métaux, lorsqu’ils sont abandonnés dans la nature, vont mettre du temps à se décomposer. L’acier est sujet à la corrosion, et nécessite entre 5-10 ans avant de disparaître. Toutefois, lorsque cette matière est recyclée, cela fournit une quantité considérable de matière dédiée à la consommation effectuée en France, soit 47%.

Quant à l’aluminium, le processus de recyclage de ce métal spécifique a été optimisé pour atteindre 100%. Contrairement à d’autres matériaux, comme le verre, l’aluminium a l’avantage d’être recyclable à l’infini.

Une économie énergétique substantielle survient grâce au recyclage de l’aluminium. En effet, 95% de l’énergie intervenant dans le processus de production, appelé première fusion de l’aluminium, n’a pas à être gaspillée en raison du recyclage.

Ce type de recyclage est devenu une nécessité

Le recyclage des métaux comporte de nombreux avantages.

L’extraction des métaux constitue une activité dont il a été démontré qu’elle est globalement polluante. Les opérations d’extraction de ressources naturelles ne sont pas sans produire de destruction étendue de l’écosystème, générant des dégâts environnementaux miniers, et nuisant ainsi à l’environnement.

Le recyclage des métaux favorise une réduction de la pollution des sols et de la pollution atmosphérique. Cela limite également la problématique de déforestation. D’innombrables matières premières sont économisées grâce au recyclage : métaux, bois, forêts, énergie.

Le recours à des courants électriques prodigieux dans le traitement du minéral brut, pour parvenir à séparer le métal de l’oxygène contenu dans le minerai, n’a pas à être dépensé lorsque le recyclage intervient. Il s’agit ici d’économies colossales d’énergie.

Les réserves mondiales de métaux s’épuisent

Les experts ont évalué les réserves mondiales de divers types de métaux, et leurs conclusions s’avèrent des plus préoccupantes.

Au rythme d’extraction actuel, il ne resterait qu’environ 17 années de réserves d’étain, et qu’une quarantaine d’années de réserves de cuivre. Ensuite, ces réserves seront épuisées.

Chaque tonne d’acier parvenant à être recyclé correspond à 1.92 tonnes d’extrait de minerai de fer. Par ailleurs, une tonne d’aluminium étant recyclé représente des économies considérables : 2.44 tonnes de bauxite, 26.59 MW/h d’énergie (équivalent à 6.89 tonnes de CO2 n’étant pas relâché dans l’atmosphère), et 1.07 mètres cubes d’eau.

De quelles façons s’effectuent le processus de recyclage ?

Les consommateurs effectuent un premier tri. Ces matières sont collectées et transportées vers des centres de traitement. Les métaux y sont triés grâce à des aimants qui attirent les espèces ferreuses, comme l’acier et le fer. Les autres métaux non ferreux, comme l’aluminium, cuivre et autres métaux, font l’objet d’une seconde opération de triage.

Ces matières sont par la suite broyées, laminées et lavées. Avant d’être transformés en matière première, les métaux sont fondus et purifiés. Ils sont produits sous diverses formes, telles que des barres, bobines ou lingots, afin qu’ils puissent intervenir dans la création de nouveaux produits.

Pour connaître les règles de tri et de recyclage des métaux, informez-vous auprès d’Eco Emballage.

Consultez l’annuaire de notre site pour identifier des professionnels spécialisés en gestion des gravats, et gestion évolutive des déchets.

Ces articles peuvent aussi vous intéresser