La réglementation du métallier 

La réglementation du métallier 

Vous prévoyez de débuter une activité de serrurerie/métallerie ou souhaitez simplement connaître sa réglementation en cours ? Ci-après, découvrez ce que vous avez à savoir concernant la sécurité et l’environnement de la métallerie traditionnelle. Être en conformité avec la sécurité des travailleurs au sein de votre activité, prenez connaissance des éventuels risques, tels que :

  • cutanés avec l’utilisation de produits agressifs dont la soude ou les solvants ;
  • respiratoires dus aux émanations de peintures, aux poussières d’abrasifs ;
  • accidentels lors de la manutention, des déplacements ;
  • d’incendie voire d’explosion provoqués par les produits inflammables.

Respecter les normes passe des équipements et de la prévention que sont le port des gants, un bon éclairage, une isolation du matériel contre les risques électriques, la ventilation des locaux, un sol régulier, ou encore une interdiction formelle de fumer ou de produire une quelconque chaleur.
N’oubliez pas la formation des salariés à la sécurité qui leur permet d’éviter ou de gérer un accident.

Le respect de l’environnement observé par le métallier

L’activité de métallier implique une certaine quantité de déchets néfastes pour l’environnement. Ces rejets sont répertoriés selon 3 catégories principales :

  • les déchets inertes sans caractère polluant, tels que les gravats ;
  • les déchets banals dégradant l’environnement comme les métaux, la laine de verre, le polystyrène ;
  • les déchets dangereux provoquant des risques importants tant sur un plan de santé publique qu’environnemental que sont les batteries, les peintures au plomb et autres agents chimiques.

Le rejet des eaux usées doit s’effectuer uniquement dans le réseau de collecte après en avoir obtenu l’autorisation.
Les textes de ces normes sont disponibles à la Chambre des métiers et de l’artisanat de votre département.

Les responsabilités du métallier

Il est important de rappeler qu’il est interdit de brûler vos déchets ou de les abandonner dans le milieu naturel et qu’en votre qualité de détenteur ou producteur de déchets, vous seul en êtes totalement responsable quant à leur élimination.

Sachez que si la commune assure la collecte des déchets de votre activité de métallier elle vous facturera une redevance spécifique. Dans le cas contraire, assurez-vous que la déchetterie dont dépend votre lieu d’activité accepte ce type de déchets professionnels. Pour vos déchets représentant un danger environnemental, vous ferez intervenir des prestataires déclarés en préfecture et justifiant d’une élimination répondant aux normes en vigueur.

Ces articles peuvent aussi vous intéresser